Bouts de ficelle, idées et activités pour une parentalité éclairée

Il était une fois un groupe de parents. Ils rêvaient d’une association qui leur proposerait de rencontrer d’autres parents, de faire des activités avec leurs enfants, de les soutenir dans leur parentalité… Un jour, l’un d’eux dit : « Mais ce n’est pas un rêve, c’est un projet ! » Ainsi naquit Bouts de ficelle.

Voici les derniers articles publiés

Parent: savoir reconnaître les caprices de son enfant !

Il y a déjà plusieurs années, j’étais tombée sur cette vidéo d’Isabelle Filliozat (dont je commençais à entendre parler), et j’étais restée scotchée. Mais oui ! c’est pourtant simple à comprendre ! Ma fille ado qui était à mes côtés, et qui avait suivi la vidéo avec moi, a conclu : « Elle est bien cette dame. »
Les « caprices », c’est simple à comprendre. En fait ce ne sont pas des caprices. Les petits enfants ne nous manipulent pas, ils expriment leurs besoins. C’est tout. A nous de ne pas interpréter négativement les choses.

Quelqu’un a eu la bonne idée de retranscrire la vidéo. Voici le texte :

Parent: savoir reconnaître les caprices de son enfant!

par Isabelle Filliozat

http://www.omegatv.tv/transcription/25262703001/famille/parent1/parent–savoir-reconnaitre-les-caprices-de-son-enfant/

Les comportements de nos enfants sont en service de leurs besoins. Trop souvent quand nous concluons aux caprices, nous nous disons « Ça, mon enfant fait un caprice », ça signifie que nous ne comprenons pas le sens de son comportement, nous ne comprenons pas le message qu’il nous envoie. Un exemple, un jour une petite fille était là dans la cuisine, sa maman lui dit « Tu ne touches pas à ce placard, tu laisses… tu n’ouvres pas ce placard » et la petite fille, elle avait un an et demi et donc, bien sûr, qu’est-ce qu’elle a fait ? Elle a regardé sa maman bien attentivement et elle a été ouvrir le placard et la maman immédiatement s’est dit « Ah ! Tu me tiens tête ». Elle a interprété le comportement de sa fille comme étant une tentative de prise de pouvoir, comme étant de l’ironie, comme étant de l’insolence. Ça n’est pas de l’insolence quand une petite fille de 18 mois tente de faire exactement ce que sa maman vient de lui demander de ne pas faire. D’ailleurs il suffit de voir que tous les enfants de 18 mois, nous le savons bien, dès que nous disons à un enfant ne fait pas ceci, ne fait pas cela, on est à peu près sûr s’il a 18 mois, 2 ans, 2 ans et demi, que ce qu’il va faire c’est exactement ce que nous venons de lui dire de ne pas faire et d’ailleurs il va le faire en regardant bien attentivement son parent et c’est là que nous pouvons comprendre qu’en fait il ne s’agit absolument pas d’ironie. Il ne s’agit absolument pas d’insolence puisque l’enfant regarde son parent. La mère a tendance à dire « Et en plus tu me regardes. Quelle insolence ! », mais non.

En fait, un enfant de cet âge-là n’a pas encore la capacité de se faire des images mentales et donc, quand sa maman lui dit « Ne touche pas à ce placard », l’enfant n’a encore qu’une intelligence sensori-motrice, c’est-à-dire une intelligence qui est encore… qui nécessite de manipuler, de toucher et donc pour s’approprier la consigne que sa maman vient de lui donner, l’enfant est dans l’obligation de diriger sa main vers… Maman a dit « Ne pas ouvrir le placard », alors « ouvrir placard c’est comme ça que je fais et je regarde ma maman. Est-ce que c’est ça maman que tu veux que je ne fasse pas ? ». Et donc, la réaction appropriée bien sûr c’est « Mais oui ma chérie, c’est exactement ça que je te demande de ne pas faire, maintenant le placard reste fermé » et comme ça la petite fille peut comprendre mais trop souvent on interprète qu’elle me tient tête, non. Chaque fois que nous nous disons dans notre tête « Mon enfant me tient tête », stop. Quel est le besoin de mon enfant ? Quel est le besoin à son stade de développement ? Tous les enfants de 2 ans vont demander à choisir leurs vêtements, c’est naturel qu’un enfant de 2 ans refuse les bottes que maman a choisies. Ça n’est pas pour tenir tête à sa maman, c’est juste parce qu’il est dans un besoin à son âge de se définir par lui-même et donc, de choisir par lui-même. A l’âge de 3 ans, l’enfant ce n’est pas pour tenir tête à sa mère qu’il dira « Non, je ne veux pas que tu coupes mon œuf, c’est moi qui coupe… qui ouvre mon œuf tout seul ». Le fait de faire tout seul est existentiel pour lui, c’est trop fondamental, ça n’est pas du tout pour tenir tête à sa mère. Cessons de jouer des jeux de pouvoir avec nos enfants parce qu’en réalité ce ne sont pas eux qui jouent des jeux de pouvoir avec nous, c’est nous qui sommes tellement, tellement habitués à être dans des jeux de pouvoir, tellement, tellement habitués à interpréter le monde relationnel et surtout le monde entre les parents et les enfants comme étant une lutte permanente pour le pouvoir que nous projetons sur nos enfants ce désir de pouvoir sur nous. Ça n’est pas la réalité. Ils cherchent juste à grandir, à satisfaire leurs besoins, à avoir du pouvoir, oui, mais sur eux-mêmes.

Et la voici la vidéo :

http://www.aufeminin.com/video-maman-bebe/reconnaitre-caprices-enfant-isabelle-filliozat-n59495.html

Vendredi 8 juillet 2016 à 9h30 RETOUR à L’OCEAN DE 13 TORTUES MARINES

Plus d’informations ICI

Vendredi 8 juillet 2016 à 9h30   RETOUR à L’OCEAN DE 13 TORTUES MARINES

L’Aquarium La Rochelle vous invite à participer au retour à l’Océan de 13 tortues marines !

Après plusieurs semaines de soins au C.E.S.T.M. de l’Aquarium La Rochelle, 13 tortues marines retrouvent le large le Vendredi 8 juillet 2016 à 9h30, depuis la plage de la Conche des Baleines (île de Ré).

De 9h30 à 16h, vous pourrez visiter l’espace d’informations et de rencontres, mais aussi participer aux animations, jeux et surprises sur le thème de la protection de l’environnement marin proposés par l’Aquarium La Rochelle, la Communauté de Communes de l’Ile de Ré, Ré Nature Environnement et l’Observatoire PELAGIS.

Comptant sur votre présence
Bien sincèrement,

L’équipe de l’Aquarium

Stage Vivre en famille, les affiches

affiche Vivre en famille bis.ppt

Stage Vivre en famille les 9 et 10 juillet 2016

Bouts de ficelle est née à l’issue d’un stage Vivre en famille animé par Catherine Dumonteil-Kremer.

En juin 2011, Catherine est revenue animer un stage pour Bouts de ficelle. J’y étais et c’est à partir de là que j’ai décidé d’adhérer à l’association et de participer à ses activités !

Puis Catherine Le Courriard, notre ancienne présidente, s’est formée à l’accompagnement parental auprès de Catherine Dumonteil-Kremer et la voici apte à animer à son tour ce stage qui a tant représenté pour elle !

Et c’est avec une vive émotion qu’à Bouts de ficelle on va proposer une nouvelle fois le stage Vivre en famille, fondateur de notre démarche.

La municipalité de La Jarne est toujours partante pour accueillir nos activités, et elle accepte de mettre à notre disposition la super chouette salle des Trainelles pour que Catherine Le Courriard puisse animer ce stage dans une ambiance conviviale.

Mais me direz-vous, en quoi consiste ce stage ? Vous trouverez tous les renseignements sur le site de Catherine Le Courriard :
http://www.parenthousiasme.fr/groupes-ateliers-parents/#stage_vivre_en_famille

Ce stage « vivre en famille » a été créé par Catherine Dumonteil-Kremer.

Il a pour objectif de développer une optique de parents jardiniers pour soutenir le développement de l’enfant.

Nous aborderons les techniques d’écoute, et d’autres manières d’accompagner les enfants dans leurs besoins physiologiques et émotionnels. Les cris, les pleurs, comment les comprendre, comment les accueillir et les accompagner ? Comment gérer les conflits, comment mettre en place des limites respectueuses?

Dans une ambiance chaleureuse, vous y trouverez du lien, du soutien, de l’information, des outils de communication bienveillante, des astuces créatives pour soutenir la relation adulte-enfant.

Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances préalables pour suivre ce stage. Il s’adresse aux parents ainsi qu’aux professionnels de la petite enfance.

Tarif : 190 €  –  Tarif couple : 340 €

Programme

L’écoute créative et le soutien

  • devenir une source de soutien pour chaque membre de sa famille
  • cerner les difficultés de nos enfants
  • les aider à les traverser

La pose de limites respectueuses

  • l’affirmation de soi
  • gestion des conflits
  • autres ressources créatives et stimulantes

Les mécanismes émotionnels des enfants et des adultes

  • pleurs, peurs et crises de rage, comment les gérer

Le développement de l’enfant

  • l’optique des parents jardiniers
  • les besoins de l’enfant
  • les besoins de l’adulte

Mettre la joie au centre de la famille

  • explorer la dimension ludique de notre relation familiale
  • rire, jouer (jeux compétitifs, jeux coopératifs, petites activités hilarantes et utiles au quotidien)
  • le rire pour relâcher les tensions

Pour de plus amples renseignements et les inscriptions, contactez directement Catherine Le Courriard au 05 35 54 46 87.

Véronique

NB : un tarif spécial pour les adhérents de Bouts de ficelle et les habitants de La Jarne est proposé (180 €)

Si vous souhaitez participer à la diffusion de l’information concernant  ce stage, voici sur lien suivant l’affiche en format pdf :http://www.boutsdeficelle.net/wp-content/uploads/2016/06/Affiche_vivre_en_famille-la-rochelle-2.pdf

Demandez-nous si vous avez besoin d’un autre format.

Dernier Café des parents à Rochefort – lundi 20 juin 9h30-11h30

Café des parents à Rochefort
Lundi 20 juin – 9h30 à 11h30
—————————————————————————————

La CAF de Rochefort nous a fait l’honneur de nous réserver l’espace des Abeilles pour que nous vivions un café des parents un lundi matin par mois à Rochefort.
Pour la dernière fois réunies ensemble, Flory, Hélène et Carol vous accueilleront, vous et vos tout-petits, dans le respect des valeurs propres à Bouts de ficelle et de la parentalité positive.

Le café des parents est un rendez-vous pour sortir de chez soi, se rencontrer et échanger entre parents et futurs parents.

Ouvert à tous, membres et non membres de Bouts de ficelle, c’est tout simplement un créneau horaire pendant lequel nous vous proposons de nous réunir, nous rencontrer et boire une petite boisson. Pendant que nos bambins (et bébés) joueront, nous pourrons papoter entre parents et nous détendre hors de chez nous.

Le lieu: espace les z’abeilles 10 rue du docteur Peltier à Rochefort.
Vous pouvez contacter Flory pour tout renseignement complémentaire au: 06.62.73.06.90

Il faut un village pour élever un enfant, mais il n’y a pas de village…

« En l’absence de village, les mères ont à lutter plus fort »
Marie Gervais, blogueuse et autrice qui nous inspire souvent, a récemment traduit un texte qui me parle profondément. En voici quelques extraits, pour le lire en entier, rendez-vous ici : https://ecoledynamiqueparis.wordpress.com/2016/06/03/en-labsence-de-village-les-meres-ont-a-lutter-plus-fort/

[...] Il faut un village pour élever un enfant, mais il n’y a pas de villages.

Par village , je ne veux pas simplement dire « un groupe de maisons et de bâtiments associés, plus grand qu’un hameau et plus petit qu’une ville, située dans une zone rurale ». Je me réfère à une manière de vivre, dans des communautés multi-générationnelles. Communautés au sein desquelles les individus se connaissent bien, partagent leurs joies, leurs charges et les peines de la vie quotidienne, se nourrissent les uns les autres en cas de besoin, pensent au bien-être des enfants et des personnes âgées de plus en plus dépendantes, et se sentent nourris par leur contribution essentielle au groupe qui les maintient en sécurité.

Je parle de l’environnement le plus naturel au sein duquel les enfants peuvent grandir.

Je parle d’un mode de vie pour lequel nous sommes biologiquement câblés, mais qui est presque impossible de trouver dans les pays développés.

Je parle des besoins primaires non satisfaits entraînant la frustration pour chaque mère ne vivant pas au sein du village. [...]

Faire sa part dans le mouvement de « re-envillager » notre culture commence par être totalement et courageusement VOUS.

Voici quelques mesures concrètes à prendre dès que vous êtes prêtes :

  1. Soyez vraiment claires sur une chose: le fait que vous êtes en difficulté n’est pas le résultat de vos insuffisances, mais des circonstances culturelles contre nature dans lesquelles nous vivons. [...]
  2. Devenez une partie intégrante de quelque chose. Que ce soit un groupe de tricot, une troupe de danse, le membre d’un kayak club, ou un groupe d’IEF, rejoignez une communauté qui vous anime ou répond à un besoin. Utilisez les connexions que vous cultivez au sein de cette communauté en demandant courageusement ce dont vous avez besoin, que ce soit un soutien, les ressources, ou des encouragements.
  3. Faites votre part et UNIQUEMENT votre part. Bien qu’il soit tentant de remplir nos vies à ras bord avec des engagements de toutes parts, cela nous fatigue et nous vide.
  4. [...]

C’est comme ça qu’a été conçu Bouts de ficelle, c’est comme ça que j’espère continuer à l’animer. Rejoignez-nous !

Véronique

Programme 2016-17 des ateliers de formation Les mots pour le dire

Bonjour à tous,

Voici le programme de la rentrée 2016  des ateliers « Les Mots pour le Dire » !  (A PARTAGER AUTOUR DE VOUS)

Vivre en famille est une incroyable aventure source d’amour, de joies et aussi de doutes et de frustrations qui rendent le quotidien parfois bien difficile…
Devant nos enfants qui changent et grandissent, nous pouvons ressentir le besoin de nous ressourcer, d’échanger et d’avoir des réponses à nos questions.

Les « Mots pour le Dire » proposent des ateliers pour les parents, beaux parents, grands parents… qui souhaitent améliorer la communication en famille et aborder l’éducation de leurs enfants / adolescents d’une manière positive.

Les ateliers s’appuient sur les principes de la psychologie humaniste et les dernières découvertes en neurosciences affectives et sociales.

« PARLER POUR QUE LES ENFANTS ECOUTENT ECOUTER POUR QUE LES ENFANTS PARLENT… »
Faber & Mazlish

7 ateliers pour  pour échanger avec d’autres parents, découvrir et expérimenter comment :

  • Poser un cadre, des règles et résoudre les conflits en conservant un climat d’ouverture…
  • Accompagner  frustrations,  colères,  chagrins, peurs….
  • Encourager l’autonomie, susciter la coopération, développer l’estime de soi et la confiance

LA ROCHELLE le lundi de 20H à 22H30 : 3 & 17 oct. – 7 & 21 nov. 5 & 19 déc. 2016 – 13  février  2017

« FRATRIE SANS RIVALITE NI JALOUSIE »Faber & Mazlish
Entre amour, complicité, chamailleries et conflits… comment pouvons nous nous positionner pour aider nos enfants à construire une relation fraternelle dans laquelle chacun est respecté ?

6 ateliers de 2H30  pour explorer et expérimenter comment :

  • Accompagner jalousies, frustrations, colères… entre frères et soeurs
  • Poser un cadre qui permette de vivre ensemble
  • Respecter chaque enfant dans ses différences
  • Les rôles qui se jouent entre frères et soeurs
  • Se positionner quand nos enfants se disputent

CHATELAILLON : le mardi  de 20H à 22H30 : 4 & 18 octobre – 8 & 22 novembre – 6 décembre 2016 – 7 février  2017

LE CERCLE DES PARENTS JARDINIERS
Vous avez participé au cycle des ateliers « Parlez pour que les enfants écoutent… », récemment ou il y a quelques années déjà…et vous avez envie d’aller plus loin sur le chemin de l’éducation positive.

Le cercle des parents jardiniers propose un temps de pause, de réflexion, de partage et d’accompagnement pour prendre soin de soi et du parent que l’on est.
C’est un espace pour se reconnecter à ses ressources, ses compétences et savoir-être  dans l’accueil et la bienveillance d’un groupe de parents.

Nous vous proposons de nous retrouver une fois par mois pendant l’année scolaire 2016 – 2017 pour  :

  • Découvrir nos émotions : Ce qu’elles veulent nous dire? Comment s’en servir de façon constructive ?
  • Apprendre à gérer notre stress.
  • Explorer quel parent nous sommes ? Quelles sont les valeurs qui nous animent et de quelles manières nous  les transmettons à nos enfants?
  • Exprimer nos besoins en tant qu’adulte et nos limites en tant que parents.
  • Dire comment l’évolution de nos enfants fait écho en nous ?
  • Comprendre ce qui fait conflit ou crise dans la famille et comment intervenir et poser notre cadre de façon bienveillante, solide et structurante.

CHATELAILLON : le jeudi de 20H à 22H30 : 13 octobre – 17 novembre – 8 décembre 2016 – 12 janvier – 9 février – 9 mars – 13 avril – 11 mai 2017

Les ateliers sont animés par Florence Pineau et Isabelle Milligan, praticiennes en psychothérapie, formées à l’écoute empathique de l’enfant par Isabelle Filliozat.

Pour vous inscrire et vous informer Isabelle Milligan 06 62 40 88 61 -  isabelle.milligan@wanadoo.fr
ou Florence Pineau 06 12 31 15 42 – florence.pineau@sfr.fr

Vous pouvez retrouver toutes les infos sur les ateliers sur notre page Facebook : les mots pour le dire communication parents enfants

Au plaisir de vous retrouver ou de faire votre connaissance ….

Isabelle et Florence

Mes pages Facebook préférées (en désordre)

A continuer…

Véronique

    Evénement : projection de « L’Odyssée de l’empathie » à Rochefort mardi 14 juin

    Bonjour,

    Mardi 14 juin à 20 heures, Bouts de ficelle vous invite à une projection unique du film l’Odyssée de l’empathie, en association avec l’OVEO et le Parti Socialiste.

    Rendez-vous au forum des Marais- Quai aux Vivres à Rochefort.

    Cependant, comme il s’agit d’une projection privée et que le nombre de places est limité, il est nécessaire de réserver votre place par mail auprès de notre Trésorière, Maryse Martin : marysemartin17@gmail.com

    Le film sera suivi d’un débat animé par Florence Pineau, thérapeute appréciée et bien connue des adhérents de Bouts de ficelle.

    http://www.odyssee-de-l-empathie.com/bandeannonce.html

    Sources et ressources : liens

    Dans la colonne de droite, vous pouvez trouver la rubrique « Sources et ressources : liens »

    Nous vous invitons à visiter ces sites,

    WordPress Themes

    WP Like Button Plugin by Free WordPress Templates

    Switch to our mobile site